C'est un raid

Ce n'est donc ni une croisière, ni une course, mais un parcours marin un peu engagé, où l’on demande aux participants une certaine autonomie, (ceci n’excluant pas l’entraide et la convivialité) dans des conditions «rustiques» : pas de grosse organisation, mais une adaptabilité aux conditions changeantes. C’est l’esprit «naviguer léger», un peu de l’ambiance des raids vikings, mais sans l’agressivité ! Les étapes varient entre 11 et 22 milles par jour, ce qui est raisonnable. La navigation se déroule sur 4 jours du 11 au 14 juillet.

Normand

Le raid traverse deux départements : la Manche et le Calvados, avec un départ à Saint-Vaast-La Hougue, dans le Cotentin, près de Tatihou, puis la flottille frôle les îles Saint-Marcouf, passe devant la baie du Grand Vey, avant d’atteindre Grancamp-Maisy. Le trajet passe par tous les hauts lieux du Débarquement allié de 1944 : Utah Beach, Pointe du Hoc, Omaha Beach, Gold Beach, le port artificiel d’Arromanches, Juno Beach pour arriver à Courseulles. La troisième étape nous ramène à Grancamp via Port-en Bessin. La dernière étape permet de revenir à St Vaast pour le feu d’artifice (et de retrouver les remorques, sécurisées dans la cour d’un collège).

Ouvert à tous les bateaux voile-aviron

On attend des bateaux individuels ou familiaux (généralement de 4 à 6m), et des bateaux d’équipages (comme les « yoles de Bantry »). Les bateaux peuvent être de conception moderne, tant qu'ils ont une voile et une paire de rames, une godille ou une pagaie !

En sécurité

les bateaux devront respecter les règles de sécurité légales (armement à moins de 6 milles d’un abri), plus d’autres spécifiques au raid (VHF notamment). Le nombre de bateaux sera limité et les bateaux jugés impropres à un tel parcours ne seront pas acceptés. Des bateaux accompagnateurs du patrimoine accompagneront la flottille, notamment la barque chalutière de 1949 La Grandcopaise. D’autres contacts sont en cours.

Rustique

Les conditions d’hébergement seront rustiques : des gymnases ou structures équivalentes seront mis à disposition par les communes accueillant le Raid Normand, ce qui permettra d’avoir des sanitaires et un endroit où étendre son duvet. Ceux qui préfèrent l’intimité et l’esprit raid cabaneront, c’est-à-dire qu’ils dormiront dans leur bateau sous une voile, un taud ou une tente adaptée au format du bateau. Les équipages devront gérer leurs repas en autonomie.

Festif

Des animations auront lieu dans les ports :
- La commune de St Vaast prévoit un repas des équipages à la Hougue, - Certains pourront profiter de la fête du Bulot à Grandcamp - et bien sûr, finir avec le feu d’artifice à St Vaast ! D’autre part, nos bateaux feront également une animation via des épreuves ou démonstrations de manœuvre seront effectuées par les participants. On peut citer :
- la manœuvre de transfert de sac d’un quai à un bateau éloigné du quai, via un cordage lancé - des démonstrations / concours de manœuvre à l’aviron ou à la godille - la « yole du capitaine » : épreuve spécifique aux yoles de Bantry, dans laquelle un passager de marque doit être transféré – avec les honneurs – d’un quai à l’autre.

Organisé par Yole 27 et la FVA

Ce raid est organisé par l’association normande Yole 27, située à Poses, avec l'aide de la Fédération Voile-Aviron. Pour des raisons de sécurité et d’assurance, il est demandé aux participants de prendre une licence auprès de la FVA, et de participer aux frais.

Détails de navigation

Parcours détaillé, horaires de marée, ouverture des ports, etc
Fermer le menu