Le Morbihan Challenge : une belle aventure

Le Morbihan Challenge vient de se terminer, et c’était une belle aventure. Partis dimanche matin à l’aube, sous un vent très faible obligeant à sortir les avirons, nous vîmes bientôt arriver un grain sous l’orage, accompagné de fortes rafales qui furent fatales à ceux qui n’avaient pas « salué le grain » : trois chavirages, un bateau bien rempli : bref certains durent s’arrêter à Port-Navalo, laissant les premiers franchir la sortie du Golfe et continuer sous un ciel plus clément.  Le vent mollit en effet, et les avirons furent de nouveau de sortie pour dépasser la Teignouse et remonter vers Lorient. Un autre voile-aviron, Bénétin, manqua de chance et cassa son mât (fatigué par 15 ans de bons et loyaux services) devant Etel. C’est une flotte réduite qui s’est regroupée à Locmiquélic, où le repas du soir fut le bienvenu. Le deuxième jour consistait en une remontée du Blavet (aux avirons pour la plupart) et une redescente vers Locmiquélic, pour ceux qui avaient survécu à la première étape.

Le troisième jour, la flottille est repartie sur Vannes, le trimaran Nada en tête. La yole de Bantry An Erminig, qui avait fait une belle traversée depuis Lorient, se trouva en peine de remonter au vent aux abords de la Teignouse pour l’entrée dans le Golfe. C’est cependant en chantant que son vaillant et jeune équipage arriva enfin à Port-Anna, en début de soirée.

La remise des prix autour d’un buffet fut bien sympathique. Merci à Hervé Nougier et à son équipe organisatrice pour ce Morbihan Challenge (parrainé par la FVA) dont on espère qu’il se perpétuera !

L'équipage du trimaran Nada remporte l'épreuve.
Fermer le menu