Formation équipier

La formation est donnée sous forme d’exposés avec démonstration. Elle doit être suivie d’une mise en œuvre pratique par les stagiaires supervisée et commentée par le formateur.

I) Connaissances

1) Connaissance du bateau et terminologie (1 heure)

  • Charpente (Yole JEMVAR)

    Charpente (Yole JEMVAR)

    Charpenterie de marine :  Connaître les différentes parties de la charpente (étrave, quille, bordées, couples, varangues, bancs, serres, plats bord…..).

  • Gréements : Connaître les éléments du gréement (mats, espars, avirons, drisses, écoutes, hale-bas, …) .
  • Voilerie : La voile et ses différentes parties. La terminologie.
  • Connaître les différents gréements (aurique, au tiers, livarde, latins, marconi, ..).

2) Navigation (Théorie)  (2 heures)

  • La carte marine (30 min) : Généralités;
  • Annoncer les dangers;
    Connaître la règle des quarts. Apprécier les distances, route de collision, allures, amures;
  • Balisage (1/2 heure) Balisage latéral, Balisage Cardinal, Balisage spécial (zone des 300m, épaves), notion de balisage international.

(*) Une carte de principe sera utilisée pour toutes les épreuves de contrôle afin de faciliter l’étude générale, les problèmes sur carte et les contrôles de connaissance.

3) La mise à l’eau / mise à terre – Le transport (30 min)

  • Vérification et préparation de la remorque routière : électricité et plaques de feux, cales de roulement, freins, treuil et ceinturage de la coque, manœuvre.
  • Préparation du bateau : Alléger le bateau au maximum vider le bateau de son eau, Rôle et  mise en place du câble axial de maintien.
  • Organiser la manœuvre : Prévoir les effets du vent et du ressac,  placer des aussières ou traversiers pour guider le bateau lors de la mise à l’eau (ou à la sortie de l’eau) – prévoir des défenses – gaffes. Consignes de sécurité.
  • Arrimer / désarrimer le bateau sur remorque.

II) Compétences

1) Le bateau – Le rangement – l’embarquement (2 heures)

  • Contrôler l’état du bateau (1 heure) ; Vérifier la conformité  de bon état d’usage et de fonctionnement du bateau nu (présence / absence  d’eau dans les fonds, état des bancs, plancher, plat-bord,  portières et dames de nage, emplantures des mâts, aiguillots et  fémelots de gouvernail, étrave, coque, état de la carène, bras, bouts et aussières).
  • Et l’état du gréement  (30 min)(avirons, mâts, voiles, vergues, safran, écoutes, drisses, amures estropes, rocambeaux).
  • Embarquement / débarquement (30 min) : Savoir équilibrer le bateau, placer ses pieds, se déplacer vers l’avant et en latéral.

2) Voilerie et matelotage (2 heures 30)

  • Connaissance des nœuds (30 min): Nœuds d’amarrage, nœuds d’ajout ; nœuds d’arrêt ; nœud de mouillage. Gréer un mouillage. Étalingure.
  • Épissures, surliures (30 min):  épissures longues, épissure en œil, surliure simple, surliure cousue.
  • L’amarrage au ponton (30 min) : Fonction des aussières en garde et en pointe. Réglage des aussières pour une bonne immobilisation du bateau. Positionner et amarrer les défenses.
  • A bord (1 heure) : Lover un cordage proprement, lancer une amarre. Préparer un mouillage. Préparer une remorque.

 3) Étude de la mer – L’aviron  (3 heures)

  • Rangement du bord : Description et mise en place des avirons.
  • Manipulation des avirons à bord, coordination des mouvements.
  • Nager :Armement / désarmement des avirons. Les ordres de nage.
  • Le rythme, le coup d’aviron, Les façons de ramer et les défauts à éviter.
  • L’aviron engagé.
  • Économiser ses forces. La nage norvégienne. Le rôle du chef de nage.
  • Nage régulière. Nage contre le vent. Nage dans le clapot. Souquer.
  • Rendre les honneurs : Saluer aux avirons. Les options selon les types de bateaux.
  • Les ordres de manœuvre : Exécution des principaux ordres de manœuvre (aviron dans l’eau; nager en avant, scier, lève rame)
  • La manœuvre du « laissez courir ». Le « laissez courir » sur un bord.
  • Accostage, appareillage. D’un quai, d’un ponton, d’un bateau.

4) Étude du vent – La Voile (3 heures)

  • Rangement du bord : Description et mise en place des mâts,
  • manipulation des mâts à bord, préparation des mouvements pour mâter et démâter.
  •  Le vent : Les allures: Vent devant / Vent arrière. La voile qui travaille, la voile qui faseye.
  •  Le gréement :. Enverguer et déverguer la voilure: Nœud d’empointure, transfilage.  Plier et rabanter une voile.
  • La prise de ris.
  • Manœuvres : Hisser et affaler les voiles vent devant et vent arrière. Contrôler la vergue (Sécurité). Amurer.  Étarquer la drisse..Le nœud de banc.
  • La coordination : Le gambeyage. Le travail en équipe de mât.

5) La manœuvre (2 heures)

  • La barre. Barrer au vent, garder un cap, les ordres de barre.
  • Barrer : Éviter un abordage / Règles de route
  • Mouiller : Connaître les différents types de mouillages, les ancres, l’amarrage des chaînes.
  • Les ordres pour mouiller ou relever un mouillage : L’évitement. Ancre à pic, l’ancre qui chasse, faire tête, contrôler la qualité du mouillage.

************

Les commentaires sont fermés.